psychologue en ligne: 2012

On ne peut pas parleradolescent sans éveiller son corps: Aucunadolescent parce que le changement de la puberté travaille dans le corps de l’enfant, interférant avec ses références régionales et sa linéarité corporelle développement physique. En 1990, Françoise DOLTO obtient son diplômeadolescence de ” complexe de homard “, Se référant à la fragilité de l’animal perdu, qui n’a pas encore acquis la nouvelle. Encore une fois, notons que la perception du corps va souvent de pair avec le développement de l’ego psychanalyse. L’ego évolue à partir du cortex cérébral de l’emblème. La projection du corps, dit Michel BERNARD (1976), “un mythe qui nous donne le contrôle de notre corps”. Le corps est gardé ” l’incarnation vivante de lui-même C’est une façon de reconnaître le corps comme rien de plus que le désir et les fantasmes inconscients qu’il évoque (citant C. BALLOUARD, 2003, p. 75).

Soudain, l’horlogeadolescence, le corps fait du “bruit”. C’est le foyer de la plupart des conflitsadolescent.Annie BIRRAUX écrit: Devenir un corps adulte est un test, et abandonner le corps d’un enfant n’est pas une tâche facile non plus“N’oubliez pas que, dans le groupe des 11 à 20 ans, 12,4% des garçons et 37,3% des filles ont déclaré être trop préoccupés par leur poids. changement morphologique puberté, le début de la maturité sexuelle remet en cause l’image corporelle. Ces transformations correspondent en partie à la fréquence à laquelle le corps est appelé lorsque nous étudionsadolescence et le paradoxe du corps est qu’il y est toujours considéré comme un objet transitionnel, c’est-à-dire qu’il fait partie à la fois du moi et du non-moi: ” la protection du corps estadolescence expression privilégiée. En effet, le corps est un point de référence solide pour une personnalité égoïste et qui a toujours une image de soi flottante. C’est un lieu de rencontre à l’intérieur et à l’extérieur, des limites … Le corps est une présence à la fois familière et étrangère: c’est à la fois quelque chose qui vous appartient et quelque chose qui représente les autres, surtout les parents … Enfin, le corps est un message aux autres . Il signe généralement les rituels d’appartenance, notamment sous forme de mode« ..

Nous voyons donc que phénomène physiologique la puberté affecte psyché deadolescent, son identité. concept psychanalytiques l’image corporelle est très difficile à déterminer et à définir. Il a d’abord été mélangé avec un graphique corporel. SCHILDER, l’un des premiers écrivains

l’auto-assistance passe d’un terme à un autre sans distinction.

SCHILDER, WALLON, PIAGET, MERLEAU-PONTY, LACAN, DOLTO ont mis au point des concepts aussi divers que l’image corporelle, le diagramme corporel, l’état corporel, l’image de soi, l’image inconsciente, etc., qui ne couvrent pas les mêmes faits et se suivent depuis le siècle dernier .

Ces différentes approches nous montrent combien il est difficile de faire une déclaration claire sur le corps. Tout d’abord, quand on parle du corps, de quel corps parle-t-on? la corps physiologique, biologique ou imaginaire, corps fantastique?

comment psychanalyse parle-t-il du corps? Pour répondre à cette question, nous devons d’abord poser quelques idées de Freud, qui nous permettront, espérons-le, de mieux comprendre la relation du sujet avec son propre corps et celui des autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *