Dépression et perte de cheveux | Quelle est la relation?

Dernière mise à jour le

La dépression contribue-t-elle à la perte de cheveux?

Quelle est exactement la relation entre la dépression et la perte de cheveux?

Je sais que vous cherchez peut-être une réponse à ces questions, et c’est ce que cet article vous aidera.

Vous devez vous sentir gêné par la perte de cheveux et la calvitie. Il est même possible qu’on vous ait dit que votre état était causé par la dépression. L’avez-vous cru? Vous ne devriez pas vraiment permettre que cela vous dérange parce que nous sommes ici pour corriger cette désinformation.

Il n’y a pas de lien concluant entre la dépression et la perte de cheveux ou la calvitie. En outre, il existe deux écoles de pensée sur la relation entre la dépression et l’amincissement des cheveux.

Une école de pensée croit que la dépression peut être un autre facteur de perte de cheveux chez certaines personnes, tandis qu’une autre école de pensée pense que la dépression et la perte de cheveux sont indépendantes.

Nous aimerions vous informer de certains faits sur la dépression et la perte de cheveux afin de supprimer toute idée fausse sur la dépression et la perte de cheveux.

Dépression et perte de cheveux | Les faits

La dépression contribue-t-elle à la perte de cheveux

En 2012, 157 femmes ont été étudiées afin de déterminer la corrélation entre la dépression et la perte de cheveux. Les chercheurs ont trouvé ces faits importants:

  • 57% des femmes ont déclaré souffrir de perte de cheveux
  • 29% ont admis avoir des symptômes de dépression.
  • Après avoir pris en compte d’autres facteurs, l’étude a découvert que les personnes présentant des symptômes de dépression étaient les plus touchées par la perte de cheveux.

Si vous regardez les statistiques, vous conclurez probablement que la dépression peut contribuer énormément à la perte de cheveux. Cependant, c’est la conclusion d’un expert sur la perte de cheveux:

«Les chercheurs n’ont pas encore trouvé de lien physique entre la perte de cheveux et la dépression.

Il n’y a pas de fonction métabolique commune connue ou de lien génétique à ce jour. Le stress de perdre ses cheveux, ou le stress qui est la cause de la perte de cheveux, pourrait être une cause de symptômes dépressifs signalés par les hommes et les femmes dans les études ci-dessus.

La recherche se poursuivra dans tous ces domaines car ils sont importants pour le bien-être mental des personnes touchées »

Vous pouvez commencer à vous demander pourquoi le résultat de l’étude ci-dessus semble pencher vers le stress comme l’un des facteurs causaux de la dépression. La réalité est que les chercheurs pensent que d’autres facteurs liés à la dépression, et non la dépression elle-même, sont à l’origine de la perte de cheveux chez ces personnes.

Certains des autres facteurs qui pourraient être responsables sont:

1. Le manque de sommeil ou la mauvaise qualité du sommeil résultant de la dépression qui peut provoquer un déséquilibre hormonal: Un bon sommeil est essentiel pour des cheveux sains. Le manque de sommeil de qualité dû à la dépression entraînera la perte de cheveux.

2. Mauvaise qualité de l’alimentation qui peut affecter la nutrition des cheveux: si vous vous engagez dans une mauvaise alimentation en raison de la dépression, les risques de perte de cheveux sont plus élevés que si vous mangez des aliments sains malgré la dépression.

3. Niveaux de stress élevés qui peuvent affecter à la fois la nutrition des cheveux et l’équilibre hormonal: On ne peut nier l’effet du stress sur la perte de cheveux. Le stress induit par la dépression peut entraîner la perte de cheveux, pas la dépression elle-même.

4. Effets de certains médicaments utilisés pour traiter la dépression: Certains antidépresseurs sont connus pour avoir des effets secondaires graves, notamment l’amincissement des cheveux.

Alors que certains experts pensent que la dépression joue un rôle important, d’autres ne tardent pas à le considérer comme l’un des effets secondaires de certaines conditions associées à la dépression.

En raison de cet accord entre le personnel médical sur le rôle de la dépression sur la perte de cheveux, on ne peut pas dire avec autorité que la dépression provoque la calvitie.

Quelle est votre opinion à ce sujet?

Partager c’est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *