Coronavirus: lancement d’une nouvelle subvention de 30 millions de dollars pour accélérer la production locale d’œufs, de légumes et de poisson, Singapore News & Top Stories

SINGAPOUR – Une subvention de 30 millions de dollars a été lancée pour aider les fermes locales à accroître leur production d’œufs, de légumes à feuilles et de poisson au cours des six à 24 prochains mois.

La subvention 30×30 Express aidera à accélérer la production alimentaire locale dans les plus brefs délais, ont déclaré la Singapore Food Agency (SFA) et le ministère de l’Environnement et des Ressources en eau dans un communiqué conjoint mercredi 8 avril.

L’objectif 30 pour 30 – produire suffisamment de nourriture ici pour répondre à 30% des besoins nutritionnels du pays d’ici 2030 – fait partie des stratégies de la République pour atteindre la sécurité alimentaire à long terme. Actuellement, moins de 10% des aliments sont cultivés localement.

L’appel à subvention ouvert, qui sera lancé au milieu de ce mois, invitera les acteurs agroalimentaires locaux produisant les trois types d’aliments à soumettre leurs propositions pour croître davantage et plus rapidement.

La subvention permettra aux candidats retenus de couvrir les coûts initiaux pour augmenter la capacité de production au cours des six à 24 prochains mois, y compris le cofinancement de systèmes technologiques qui augmenteront la productivité dans les fermes.

Le poisson, les légumes à feuilles et les œufs sont les trois aliments les plus consommés à Singapour. En 2019, les fermes locales ont produit 14% des légumes à feuilles, 26% des œufs et 10% du poisson consommé ici.

Mardi, lors du débat sur le budget supplémentaire, le vice-Premier ministre Heng Swee Keat a déclaré que Covid-19 avait souligné l’importance de renforcer davantage la résilience de la chaîne d’approvisionnement et la sécurité alimentaire de Singapour, ajoutant que plusieurs députés avaient exhorté le gouvernement à développer davantage la production alimentaire locale. capacités.

“Dans ma déclaration ministérielle sur le budget de la résilience, j’ai parlé de nos efforts pour faire face aux défis immédiats, en ayant une stratégie solide et à plusieurs volets pour assurer un approvisionnement stable en aliments sûrs et en articles essentiels. Nous y travaillons depuis et continuera de le faire “, a déclaré M. Heng, qui est également ministre des Finances.

Le co-fondateur de Comcrop Allan Lim a déclaré que la subvention aidera à accélérer les plans pour augmenter la production.
La société, qui a installé la première ferme commerciale urbaine sur les toits ici en 2014, teste maintenant la croissance de légumes verts à feuilles comme le xiao bai cai et le cai xin dans la serre de 6000 pieds carrés au sommet d’un bâtiment industriel à Woodlands. Elle produit 50 kg de légumes verts à feuilles chaque jour pour l’approvisionnement des supermarchés d’ici.

L’entreprise espère construire sept autres serres de ce type sur la ferme sur le toit – qui fait environ 80 000 pieds carrés – dans les six à huit prochains mois et augmenter la capacité de production jusqu’à 10 fois, a déclaré M. Lim.

Il a ajouté que la ferme a passé des années à acquérir et à tester des systèmes agricoles avancés et à déterminer ce qui fonctionne.

«Il est temps de mettre en pratique ce que nous savons déjà. Nous sommes tous prêts à évoluer. »

Le ministre de l’Environnement et des Ressources en eau, Masagos Zulkifli, a déclaré: “Il est important que ces efforts soient renforcés par le soutien des consommateurs.

“La demande des consommateurs incitera nos agriculteurs à devenir plus productifs et leur permettra de récolter les fruits des économies d’échelle. Cela, à son tour, renforcera notre sécurité alimentaire et créera de bons emplois pour notre population.”

La nouvelle subvention servira à compléter le Fonds de productivité agricole existant de la SFA, qui vise à aider les exploitations agricoles d’ici à accroître leur productivité en intégrant des technologies durables dans leurs systèmes agricoles.

Pour renforcer davantage la production alimentaire, les agences s’efforceront également d’identifier les espaces industriels et les sites vacants qui peuvent également servir d’espaces agricoles alternatifs.

A partir du mois prochain, la SFA lancera un appel d’offres pour des espaces sur les toits des parkings à plusieurs étages HDB destinés à l’agriculture urbaine.

En outre, un groupe de travail multi-agences, dirigé par M. Masagos, a également été constitué pour piloter les efforts interinstitutions. Le groupe de travail s’attaquera aux défis de la création et de l’expansion des exploitations agricoles et veillera à ce que les exploitations soient hautement productives, durables et résilientes, ont déclaré les agences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *